La Saison 2 de Méailles et ses environs

La Saison 2 de Méailles et ses environs

RECETTES


LES FARCIS

 

Au départ, je ne cuisinais que des tomates puis j'ai  rajouté d'autres légumes, plat   découvert en m'installant dans le pays niçois comme la courgette ronde.   

Ma recette n'est jamais tout à fait la même mais les grands principes restent immuable :

 

-Un « bon marché » avec les légumes du producteur.

 

-Bien faire reposer à l'envers les légumes vidés d'une grande partie de leur chaire et salés afin de faire couler le jus qui sera ensuite mélangé à la farce.

 

-Garder les « chapeaux «  pour la fin de cuisson, afin de protéger la farce une fois dorée.

 

-Pas de riz mais des morceaux de mie de pain rassis mélangés à un peu de lait ou à un jaune d'œuf. (Les miettes écrasées serviront de chapelure.)

 

 

 

 

 


09/08/2009
1 Poster un commentaire

LES CREPES

La crêpe elle-même évoque le disque solaire, ainsi que les offrandes alimentaires.
La Chandeleur marque l'ouverture de la période de Carnaval. C'est en même temps, un signe de renaissance, de promesse d'avenir. La crêpe est censée exorciser la misère et le dénuement. *

 

 

 

 

Vu mes origines bretonnes, je fais des crêpes toute l'année mais uniquement lors de mes séjours à Méailles. Pourquoi ?

J'ai le temps tout simplement et puis, l'ambiance s'y prête. Je sais aussi que je vais faire plaisir. Je ne compte pas ni le temps, ni le nombre. Juste les bien chaudes pour après la soupe, d'autres pour le petit déjeuner du lendemain  et  quelques unes pour offrir.

 

Pas de recette non plus, suis sans doute né avec !

Je vous livre juste quelques uns de mes "secrets".

Ingrédients,  lait  et œufs de la ferme si possible, beurre salé  évidemment !

Facultatif, un zeste de citron, un peu de sucre vanillé.

La pâte doit reposer, au moins une heure et avant de commencer la cuisson,  je rajoute un peu d'eau. Uliser deux poêles et bien les nettoyer avant chaque nouvelle louche qui servira elle de mesure.

Essayez, c'est facile les crêpes (farine de froment). Les galettes (blé noir ou sarrasin), c'est une autre histoire !

 

 

Photos Louis-Paul Fallot

 

 

* Lire tout l'article  sur le site 

 

//www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/apprendre/reportage/index.html

 

 


02/02/2009
4 Poster un commentaire

LA SOCCA

La socca est une spécialité d'origine ligure, connue et consommée sous ce nom de Nice  à la frontière italienne.(…) Elle est faite à base de farine de pois chiches. Elle se présente sous la forme d'une grande et fine galette cuite sur de grandes plaques rondes en cuivre étamé, dans un four à pizza. Une fois cuite, la galette a une couleur dorée (jaune orangé), et est même légèrement brûlée par endroits.

Il est dit qu'elle est, ou était, le casse-croûte des travailleurs du matin. Elle est à présent généralement appréciée à l'apéritif ou en entrée.

Cette spécialité est venue d'Italie  au 19 s avec les immigrants génois . Le commerce de la socca commença avec ces charpentiers génois, ramenés par l'armée napoléonienne   pour travailler dans les chantiers navals et réparer l'arsenal toulonnais.

En nissart on écrit soca avec un seul « c » (le double « c » écrit en français venant de l'accent tonique qui a surpris les premiers francophones venus à Nice retranscrivant le mot, avec un exotisme graphique tendant à l'assimiler à l'italien).

Source Wikipédia

 

C'était le dimanche 26 octobre 2008 à Annot, à l'occasion du vide-grenier. Et les parts de socca étaient vendues au profit de l' association L'Arche aux Animaux ( Méailles-  04 92 83 27 93)

 

PhotosLP-2008


29/10/2008
7 Poster un commentaire

LA SOUPE A L'AIL ET AU THYM

A Méailles, je prends le temps de cuisiner.

Petits ou grands plats.

Recettes simple ou un peu "éaborées" .

D'ici ou d'ailleurs.

 

La soupe à l'ail et au thym

 

Eplucher 4 ou 5 gousses d'ail du marché.

Les couper d'abord en 2 et enlever le germe vert que l'on trouve parfois au centre de la gousse. 

Préparer un bouquet de thym, du marché si vous n'avez pu le cueillir vous-mêmes.

Dans une casserole, mettez  l'eau froide, les gousses d'ail coupées en morceaux et les branches de thym.

Rajouter un demi cube de bouillon de poule.

Laisser frémir, l'ail doit devenir fondant.

 

Retirer les branches de thym, mettre des petites pâtes ou du vermicelle et augmenter le feu.

Juste avant de servir et hors du feu, ajouter une cuillérée d'huile d'olive.

 

 

 

 

Deux liens parmi tant d'autres :

 

L'ail

Le thym

Et une pensée pour Flo,à qui je dois cette recette


05/11/2006
0 Poster un commentaire