La Saison 2 de Méailles et ses environs

La Saison 2 de Méailles et ses environs

LES POETES


JEAN FERRAT

 

 
Méailles en mai - Photo Louis-Paul Fallot

 

"De plaines en forêts de vallons en collines

Du printemps qui va naître à tes mortes saisons

De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine

Je n'en finirai pas d'écrire ta chanson

Ma France (…)"

 

Jean Ferrat


1956 : il compose la musique des "Yeux d'Elsa",
poème d'Aragon.

1963 : c’est  le,
33 tours comprenant : "Nuit et Brouillard", "Nous dormirons
ensemble", "C'est beau la vie", etc et btient le Grand Prix du
Disque de l'Académie Charles CROS.

1964 : « La Montagne " que 5000 personnes
reprendront  en chœur  46 ans plus tard, le 16 mars 2010,  dans son dans son
village  ardéchois  d'Antraigues-sur-Volane. Hommage télévisée de
tout un pays,  la France, celle que l’on
aime et qu’il a si bien chanté !

C’est le printemps des poètes,  Jean Ferrat est toujours là, sur nos lèvres
et dans nos cœurs.

 


16/03/2013
0 Poster un commentaire

BRUMES ET NUAGES

 

Photo Louis-Paul Fallot, Haute-Provence le 29 deptembre 2012

 

« Les couleurs de la montagne se reflètent sur le vêtement,
La lumière d'automne raccompagne l'éclat du couchant.
Vent pur, le pin de lui-même bruit,
Aux gelées, les oies sauvages commencent à migrer.
Soies multicolores entassées sur les berges aux érables,
Brumes et nuées du couchant abondent au versant du mont bleu.
Errant çà et là, on fredonne seul en les contemplant,
Au crépuscule, on pousse la porte de branchages. »

Extrait de "Ivresse de brumes, griserie de nuages",   poésie bouddhique de la Corée (XIIIᵉ-XVIᵉ siècle).

 


04/10/2012
0 Poster un commentaire

LE PRINTEMPS

 

PhotosLP Fallot-Printemps 2012

Le printemps

Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses des lilas fleurissent.
Les amantes qui te chérissent
Délivrent leurs cheveux flottants.

Sous les rayons d'or éclatants
Les anciens lierres se flétrissent.
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses de lilas fleurissent.

Couchons-nous au bord des étangs,
Que nos maux amers se guérissent !
Mille espoirs fabuleux nourrissent
Nos cœurs gonflés et palpitants.
Te voilà, rire du Printemps !

Théodore de BANVILLE


19/05/2012
0 Poster un commentaire

TU ES CET AUTRE

 

Tu es cet autre qui a peur,
trop léger d'avoir été,
trop lourd de devenir.

Tu es cet autre qui hésite
de franchir
l'arbre de ses rêves.

Cet autre tu deviendras,
plus pauvre que l'arbre sans feuilles,
cet autre dépouillé de tout.

Tu es
et parce que tu es,
tu es cet autre,
tu est né,
te souviens-tu ?

Tu es cet autre naissant,
cet aveugle qui te regarde,
tu es cet autre,
sois reconnaissant
d'être vivant

Dominique Cagnard

Dominique Cagnard anime depuis 1995 des ateliers d'éveil poétique dans les bibliothèques, les maisons d'arrêt, les écoles, les hôpitaux, les centres culturels) avec des enfants, des adolescents et des adultes.

Source: Le Printemps des poètes,

 

//www.printempsdespoetes.com/index.php?url=passeurs/fiche.php&cle=397


10/03/2012
2 Poster un commentaire

LES FEUILLES MORTES

 

 

Les feuilles mortes

Tombent, tombent les feuilles rousses,
J'entends la pluie sur la mousse.

Tombent, tombent les feuilles molles,
J'entends le vent qui s'envole.

Tombent, tombent les feuilles d'or,
J'entends l'été qui s'endort.

Tombent, tombent les feuilles mortes,
J'entends l'hiver à ma porte.

 

Pernette CHAPONNIÈRE (1915- 2008) Petites poésies des quatre saisons

 

Pernette Chaponnière, de son vrai nom Pernette Dunant, est une auteure suisse francophone, notamment pour la jeunesse. Elle a été bibliothécaire à la bibliothèque pour enfants La Joie de Lire de Genève, puis responsable de la section de littérature enfantine du Bureau international d'éducation dans cette même ville.  .

Son œuvre pour adultes a été récompensée par divers prix littéraires, et elle a obtenu le 2e prix Jeunesse en 1948 pour Le petit ours en pain d'épice et autres contes. (Source Wikipédia)

 

 

PhotosLP-Annot-Novembre 2010


16/11/2010
0 Poster un commentaire